LES VITRAUX DU MARGELEIX

pour la « Mémoire de toutes les Déportations. » par Jean Fourton.

 

"LE BONHEUR ETOURDI DE CREER...

...C’est le titre que j’avais déjà donné à ma conférence lors du vernissage d’une exposition, au Musée national de la Suisse, en l’An 2000, et il me semble adapté pour continuer cette réflexion, cette fois-ci au sujet de ma démarche concernant les vitraux de la Mémoire de toutes les Déportations, au Margeleix, en Creuse, commune de Puy Malsignat, à deux pas d’Aubusson.

 

Parfois le public me met à la question et il peut être bienvenu que l’artiste livre les secrets de sa recherche, ou n’en dise rien estimant que c’est à l’amateur d’art de mettre l’œuvre en parole. Evoquer les souffrances de l’artiste en gésine récompensé quand il finit par rendre visible l’invisible, est probablement du déjà connu. Ce qui l’est moins est le voyage intérieur dont les avatars s’appellent : création...

... J’avais offert, il y a une génération à un ami ancien déporté, une de mes lithographies non figurative. Lui tout de suite en avait déduit qu'il s’agissait d’une image symbolisant la Déportation. Consciemment je n’y avais pas pensé.

Certes à chacun ses projections, et la Déportation est un sujet qui m’a bouleversé d’autant que j’étais enfant à Tours pendant la Guerre et que des amis de ma famille ont connu cette horreur et souvent n’en sont jamais revenus.

Bref, j’ai une idée suffisamment pertinente des modalités de fonctionnement de l’Inconscient, pour former l’hypothèse que la Déportation fait partie de mon lexique intime et que nos lectures et inventions d’images sont, pour chacun de nous, subjectives et gouvernées par nos expériences de vie...

 

Ce tissage innové par Jean Fourton a été interprété en fils métalliques par Bernard Battu, lissier d'Aubusson.

830785.jpeg

Le Margeleix, Puy-Malsignat visite les week-ends et jours fériés ou sur rendez-vous.

Entrée libre

Renseignements au 05.55.26.55.24.

Photo : J.François Guinot

LES VITRAUX DE DOMEYROT